Les dispositifs d’aides et les structures 

 

Le soutien

1. Information : accueil du chef d’entreprise et réponse aux questions qu’il se pose sur l’ensemble des dispositifs qui existent, susceptibles de lui apporter de l’aide ou du soutien sur divers sujets ( finance, investissement, gestion, export , etc.). Un premier niveau d’analyse peut être effectué au cours de ces entretiens orientant l’entrepreneur vers des structures de conseil. 

2. Conseil : accueil des chefs d’entreprise et analyse de leur situation en fonction de leurs interrogations. Un premier niveau de conseil permet de mesurer la situation de l’entreprise et de conforter l’entrepreneur dans des actions à engager (préconisations), un deuxième niveau de conseil porte sur le détail des actions à engager et sur la mise en place si nécessaire, d’un kit de gestion. 

3. Accompagnement : au delà des conseils, la structure accompagnatrice, suit avec le chef d’entreprise l’évolution de l’entreprise en fonction des actions correctrices menées. Cette structure peut aussi intervenir en soutien de l’entrepreneur dans ses démarches avec d’autres partenaires (banques, Etat, etc.)

4. Coaching : Il s’agit d’un travail réalisé en commun entre un chef d’entreprise et un conseil détaché par une structure pour aider celui-ci dans l’analyse des situations et la prise de décision en fonction des diverses données, contraintes et objectifs poursuivis. 

L’intervention

1. Garantie : il s’agit de mettre en place au profit de l’entreprise un système de garantie permettant d’obtenir des facilités financières. 

2. Etalement / remise de dette : toute opération permettant d’obtenir un moratoire ou une remise de dette (dette fiscale, sociale, bancaire, etc.) 3. Avance / Prêt / Crédit de trésorerie : toute action débouchant sur la consolidation de la trésorerie par un mécanisme d’avance ou de prêt 

4. Aide / Subvention : toute intervention permettant d’obtenir une aide ou une subvention pour alléger la dette ou financer des études concourant au rétablissement de l’entreprise.

5. Capital : toute opération de consolidation du bilan par l’apport de fonds propres essentiellement en capital.

Lire la suite : Le rôle du tribunal de commerce