DES INDICATEURS A SURVEILLER


1. Mettre en place les bons indicateurs 

Pour observer et surveiller ses environnements

  • son marché (clients, fournisseurs, concurrents, nouveaux entrants, produits de substitution)
  • modifications légales, réglementaires, sociales et fiscales, projets de travaux,…
  • conjoncture économique

Pour comprendre son entreprise

  • mettre en place et suivre ses budgets prévisionnels et tableaux de bord
  • chiffre d’affaires, marges et charges
  • comptes clients, fournisseurs, stocks, production
  • investissements
  • trésorerie et financements
  • indicateurs sociaux

Pour s’entourer et consulter

  • expert-comptable et avocat
  • banques syndicat professionnel et Chambre consulaire, etc...

 

2. Surveiller et agir pour anticiper l’apparition de difficultés

Décider et agir

  • sur l’activité (gamme de produits, cible clients, fournisseurs, partenariats, communication, organisation, processus)
  • sur le financement de l’entreprise (réserves, fonds propres, emprunts, levée de fonds,…)
  • sur la structure de l’entreprise ou moyens de production (salariés, locaux, matériels,…)

Etre vigilant sur l’augmentation des dépenses et la baisse des recettes

  • dérapage des charges
  • problèmes juridiques et fiscaux
  • conflits sociaux
  • secteur d’activité ou zone géographique en difficulté
  • effets de la concurrence
  • gêne dans l’activité (par exemple travaux)
  • impayés clients


Surveiller l’augmentation du besoin en fonds de roulement

  • réduction des délais de paiement des fournisseurs
  • allongement des délais de paiement des clients
  • non maîtrise de la croissance et manque de financement
  • gestion des stocks
  • augmentation du stock

 

3. Les raisons qui peuvent impacter la rentabilité et l’équilibre financier

  • absence de rigueur de connaissance de formation dans la gestion de l’entreprise
  • mésentente entre les responsables ou les associés
  • conjoncture économique et législative
  • situations accidentelles
  • faiblesse des fonds propres
  • mauvaise stratégie financière