BANQUES DE MIDI-PYRENEES

Chaque banque possède son dispositif.

1ère étape :

  • Détection des difficultés au niveau du chargé d’affaires :
  • Difficultés de trésorerie apparaissant dans le fonctionnement du compte (dépassement d’autorisations, report d’échéances, incidents de paiement…), dégradation de la cotation BDF ou assureur crédit…
  • Dialogue avec le dirigeant et établissement d’un diagnostic de l’origine des difficultés : conjoncturelles ou structurelles ? Augmentation du BFR ? Pertes avérées ou latentes ?...
  • Recherche avec le dirigeant de solutions adaptées au diagnostic.

2° Etape :

En cas de difficulté à s’entendre sur une solution adaptée, ou de blocage, le dossier est transmis à un échelon supérieur pour recouvrement amiable et tenter à nouveau de trouver une solution : éventuellement plan d’apurement, passage éventuel en médiation, …

3° Etape :

En cas d’échec de ces négociations, passage au recouvrement judiciaire, voire possibilité de mandat ad hoc.

NB : Ce schéma peut connaître des variantes selon les établissements.

Contact à prendre avec le chargé d'affaires de la banque de l'entreprise.